Centrale Horeca

Achetez vos produits aux prix imbattables

Marque d’assurance – Magazine de la restauration et de l’hôtellerie

Les convives exigent de plus en plus de transparence sur la provenance de leurs aliments et la façon dont ils sont produits. Cela a fait des légendes de menu et des badges de certification qui indiquent des qualités à valeur ajoutée des outils de plus en plus précieux et efficaces pour assurer et informer les convives de tous les segments.

Cependant, il est important de s’assurer que ces symboles ont une substance derrière eux pour éviter qu’ils ne deviennent des outils de marketing creux. Ce fait n’a pas échappé aux Producteurs de poulet du Canada (PPC), qui s’est efforcé de s’assurer que ses Élevé par un agriculteur canadien Programme de soins aux animaux (ACP) a un vrai poids derrière.

« Le fait est que l’histoire de l’agriculture animale au Canada est très différente de ce qu’elle est dans d’autres pays », déclare Christine Power, directrice des soins aux animaux et de la durabilité, PPC. “Notre histoire fournit [Canadians with] tranquillité d’esprit quant à la qualité du poulet qu’ils utilisent et vend, ainsi qu’à la façon dont il a été élevé et aux normes suivies dans les élevages de poulets d’un océan à l’autre. Avoir un programme national, obligatoire et audité que tous les agriculteurs doivent suivre est cette assurance. »

Bien plus qu’un symbole pour indiquer des produits fabriqués au Canada, le Élevé par un agriculteur canadien sceau représente l’adhésion au Programme de soins aux animaux des PPC (PCA), qui applique la Code de pratiques pour le soin et la manipulation des poulets, des dindes et des reproducteurs du couvoir à l’usine de transformation à l’échelle nationale. Ce code a été élaboré par le National Farm Animal Care Council (NFACC) à l’aide de la contribution de chercheurs, de vétérinaires, d’organisations nationales de protection des animaux et d’agriculteurs, ainsi que d’une consultation publique, et met l’accent sur les soins appropriés aux animaux à chaque étape du cycle de production.

« Les agriculteurs mettent en œuvre les pratiques de notre Programme de soins aux animaux avec chaque volée d’oiseaux qu’ils élèvent », partage Power. “Ils tiennent des registres pour vérifier qu’ils suivent bien tous les aspects du programme et sont régulièrement audités pour s’assurer que les bonnes pratiques sont en place.”

Et, pour assurer l’intégrité du programme, audits par des tiers sont effectuées par NSF International, un organisme de certification tiers reconnu à l’échelle internationale. « Il est important de dire ce que nous faisons et comment nous le faisons, mais pouvoir vérifier que nos pratiques et nos normes sont ensuite auditées est un point de réassurance pour nos partenaires industriels et nos consommateurs », explique Power.

“Et c’est important à une époque où les consommateurs demandent plus de responsabilité et de transparence sur la provenance de leurs aliments.”

Non seulement ces normes sont appliquées, mais elles sont conçues pour évoluer en permanence, en phase avec les développements scientifiques dans des domaines tels que le bien-être animal, l’élevage et la prévention des maladies. Cette approche aide à stimuler l’innovation et l’amélioration tout en permettant au programme de fonctionner comme un moyen de fournir une formation continue sur les meilleures pratiques aux agriculteurs.

______________________________________________________________________________

Dédié à un avenir durable

Le désir des Canadiens de prendre des décisions éclairées concernant les aliments qu’ils consomment va au-delà de la qualité pour inclure la responsabilité environnementale et sociale.

Les jeunes consommateurs, en particulier, continuent de privilégier les initiatives durables. Et, au-delà des marques qu’ils soutiennent, ces facteurs influencent l’alimentation d’un nombre croissant de personnes à travers le pays.

Au milieu de cela, des mythes et des perceptions erronées se sont développés concernant l’impact environnemental et durabilité de l’élevage de poulet au Canada, déclare Christine Power, directrice des soins aux animaux et de la durabilité, Les Producteurs de poulet du Canada (PPC).

Les producteurs de poulet canadiens prennent leur rôle d’intendance au sérieux et contribuent à la durabilité de l’industrie grâce à l’engagement des PPC à excellence en matière de durabilité, qui s’étend sur le Élevé par un agriculteur canadien Programme de soins aux animaux et programme de salubrité des aliments à la ferme.

Dans l’ensemble, l’approche holistique de l’association en matière de durabilité est basée sur l’amélioration continue et centrée sur quatre piliers, explique Power : « Protéger la santé et le bien-être des oiseaux ; produire du poulet salubre pour les Canadiens; préserver la santé de la terre et de nos fermes; et offrir de la valeur au Canada et des aliments abordables aux Canadiens.

Depuis près d’une décennie, les producteurs de volaille du Canada ont mis en œuvre un programme complet à l’échelle de l’industrie Stratégie d’utilisation des antimicrobiens intégrant la surveillance, l’éducation, la recherche et la réduction. Cet engagement comprend une série d’objectifs pour l’utilisation responsable des antibiotiques, qui a vu l’élimination de l’utilisation préventive des antibiotiques de catégorie I et de catégorie II (ceux les plus importants pour l’homme).

Sur le plan environnemental, les PPC ont fait réaliser une analyse du cycle de vie (ACV) de l’industrie — une approche reconnue à l’échelle internationale pour évaluer les impacts associés à toutes les étapes de la vie d’un produit. Les résultats de cette évaluation (reçus en 2018) mesurent les progrès de l’industrie tout en fournissant également un outil de référence pour les améliorations futures.

« Les résultats de l’ACV montrent que l’industrie canadienne du poulet a fait d’énormes progrès pour améliorer performance environnementale au fil des ans, avec une empreinte carbone inférieure de 37 %, il consomme 45 % moins d’eau et 37 % moins d’énergie non renouvelable », partage Power. « Cela est essentiel pour garantir que nous pouvons continuer à produire une source de protéines nutritive et abordable qui a un impact minimal sur l’environnement. »

L’évaluation a également révélé que, par kilogramme de protéines, l’empreinte carbone du poulet canadien est inférieure à celle d’autres produits d’élevage produits en Amérique du Nord. Et, comparativement à d’autres régions productrices de poulet du monde, le poulet canadien a l’une des empreintes carbone les plus faibles.

« Les Canadiens veulent du poulet canadien frais et de haute qualité », déclare Power, « et nos agriculteurs sont fiers de l’élever à certaines des normes les plus élevées en matière de salubrité des aliments, de soins aux animaux et de durabilité – c’est ce que Élevé par un agriculteur canadien moyens.”

______________________________________________________________________________

Communiquer ce qu’il y a dans l’assiette

Alors que les attentes des consommateurs continuent de changer, les exploitants de services alimentaires doivent s’assurer qu’ils répondent à cette demande.

Mais, en plus de cela, ils doivent également s’assurer que ces efforts sont communiqués au client. À l’aide de légendes de menu et les marques à valeur ajoutée, telles que les logos de produits locaux, est une stratégie efficace pour communiquer les valeurs et les pratiques derrière leur repas aux convives.

« Les gens se soucient profondément de leur nourriture, de savoir d’où elle vient », explique Lisa Bishop-Spencer, directrice de la marque et des communications, Producteurs de poulet du Canada (PPC). “Les Élevé par un agriculteur canadien marque représente non seulement l’excellence en matière de durabilité, mais aussi des normes élevées en matière de soins aux animaux et de sécurité alimentaire. Ce sont les assurances que les entreprises de restauration peuvent ensuite promouvoir auprès de leurs clients. »

Et, étant donné que, comme le souligne Bishop-Spencer, le poulet est « le premier choix de souper pour les familles canadiennes », l’utilisation du Élevé par un agriculteur canadien Le logo permet d’assurer aux Canadiens que leur décision de manger est éclairée et responsable.

« Les chefs et les restaurateurs ont un rôle important à jouer en informant leurs clients de la provenance de leurs aliments et des engagements de leurs agriculteurs canadiens », explique Bishop-Spencer. « En portant le Élevé par un agriculteur canadien logo dans votre (vos) restaurant(s), vous pouvez assurer aux Canadiens que leur poulet a été élevé ici même au Canada, par des agriculteurs responsables qui adhèrent à des normes nationales strictes en matière de salubrité des aliments et de soins aux animaux.

Ceci est particulièrement utile étant donné que des recherches récentes du Centre canadien pour l’intégrité alimentaire indiquent que les agriculteurs sont les représentants les plus dignes de confiance du système alimentaire du Canada – remplaçant les chercheurs en services alimentaires, gouvernementaux et universitaires. « Les exploitants de services alimentaires peuvent s’en servir pour à la fois gagner la confiance du public et raconter une histoire de réussite véritablement canadienne », ajoute-t-elle.

______________________________________________________________________________

Préserver la santé de la terre et de nos exploitations

Source link