Centrale Horeca

Achetez vos produits aux prix imbattables

Comment utiliser un fumoir ?

Pour la réussite de la cuisson de vos recettes de viandes fumées, l’utilisation d’un fumoir est recommandée. Un appareil souvent en bois ou électrique avec un revêtement en acier inoxydable, le fumoir à viande vous permettra de réaliser de succulentes recettes de viande fumée ou de poisson fumé. Grâce aux essences de bois naturelles, notamment les copeaux ou les bisquettes, le fumage offrira du goût, des arômes et de la saveur à vos aliments.

Découvrez à travers ce texte l’utilisation d’un fumoir.

Les caractéristiques d’un fumoir

Comme il a été mentionné ci-dessus, un fumoir est un appareil de fumage soit électrique soit à bois. Principalement, il est constitué de :

  • Bac à combustibles ;
  • Plusieurs grilles ;
  • Une trappe pour avoir accès au charbon ou au bois ;
  • Revêtement en acier inox ;
  • Couvercle, crochets.

Le principe du fumoir c’est de faire cuire les aliments dans un endroit clos pour générer la température idéale pour la cuisson. Cependant, il est aussi possible de changer la température du fumoir grâce à l’utilisation des clapets d’aération. Ce système permet aussitôt de gérer le générateur du fumoir.

Les avantages

L’utilisation d’un fumoir présente beaucoup d’avantages :

  • Le fumoir permet de redonner plus de saveur aux aliments, grâce à l’essence utilisée ;
  • Cet appareil propose une meilleure conservation des aliments ;
  • Pour un usage professionnel, ou même particulier, le fumoir peut être utilisé toute l’année et ce, même pendant les saisons de pluie.

Le barbecue fumoir

Le fumage des aliments à l’air libre est possible, à condition d’utiliser des appareils adéquats et proposant une température idéale. Il peut aussi être un appareil en acier inoxydable pour barbecue portable, idéal pour le saumon. De ce fait, la livraison de ce matériel est facile. Cet appareil de fumage est également “barbecue fumoir”. Ce fumoir regroupe les accessoires suivants : le bois combustible, la grille et le thermomètre. En effet, ces produits sont regroupés dans un même endroit afin de gérer la température de fumage.

Il existe même des modèles avec une chambre de fumage à froid. Celle-ci peut être associée avec le barbecue. Grâce à ce type de fumage, vous pouvez choisir de fumer à chaud et à froid vos aliments. Il est tout de même préconisé de faire attention avec la cheminée. Effectivement, si le barbecue chauffe, la cheminée ne pourra pas permettre un fumage à froid.

L’utilisation d’un fumoir

viande fumé

Même si le fumage et le fumoir présentent beaucoup d’avantages, il est important de maîtriser l’utilisation de l’appareil. En effet, la préparation de la viande nécessite du temps pour une meilleure cuisson.

La préparation

La préparation d’un fumoir est simple, peu importe le type et le modèle. En revanche, le fumoir à charbon ou en bois cuit les aliments plus lentement que les fumoirs à gaz ou électriques. Avant son utilisation, il faut d’abord recouvrir les parois de fumée avec du charbon ou du bois. La prochaine étape consiste à créer du feu, pour cela, il faut faire grimper la température du fumoir à 255 °C. Ensuite, laissez la température redescendre à 105 °C en laissant la fumée envelopper les fumoirs pendant des heures.

La sciure

Ensuite, choisissez la sciure de bois idéale. Cette sciure permet de donner du goût, de la saveur, de la couleur ainsi que de l’odeur à vos viandes fumées. Pour la sciure, vous pouvez faire le choix entre l’hêtre, le chêne, le cerisier, l’étable, etc. Il est conseillé de choisir de la sciure de bois naturelle. En revanche, les bois fraîchement abattus, la sciure de bois pourri ou moisi sont à éviter. Il en est de même pour la sciure provenant de bois traité, peint ou vernis, ainsi que ceux des matériaux de construction. Pour plus de goût, vous pouvez également parfumer votre sciure à l’aide de baie, d’herbe, ou d’épices. En général, la sciure se place dans le bac à combustible. Il est important de préciser que, si la température à l’extérieur du fumoir est de moins de 25 °C, placez la sciure à une hauteur de 3,5 à 4 cm. Au-dessus de cette température, la hauteur de la sciure doit être aux alentours de 5 cm.

Fumoir électrique pour aliments Diamond FAS-164

fumoir EMGA  - 304070

Le préchauffage

Le fumoir doit être préchauffé pendant 20 à 30 minutes pour pouvoir fonctionner normalement. Pendant le préchauffage, il faut aussi ouvrir les conduits d’aération du fumoir afin de laisser l’air circuler librement. Ce processus va favoriser la combustion.

Le fumage

Avant de passer au fumage, il est d’abord nécessaire de visualiser la température du fumoir. Elle doit indiquer entre 80 et 135 °C. La température doit être réglée en fonction du type de viande à fumer, de l’épaisseur et surtout du type de fumoir. Une fois la température idéale atteinte, le processus de fumage peut avoir lieu.

Pour cela, il faut placer la viande ou le poisson sur la grille de cuisson du fumoir. Les faut également s’assurer que le fumoir soit bien alimenté. Attention, il ne faut pas ouvrir le fumoir plus de 2 fois pendant la cuisson afin d’assurer son bon fonctionnement. Le temps de fumage varie selon le type d’aliment à fumer. Pour 50 g de viande de porc, de bœuf, etc. par exemple, le temps de fumage est entre 1 h à 1h30. Ce temps de cuisson varie selon la chaleur dégagée par le fumoir. Pour les morceaux de viandes ou poissons un peu plus difficiles à cuire, les aliments doivent être retournés toutes les 2 à 3 heures. Pendant ces moments, le salage des aliments est conseillé. Une heure avant la fin de la cuisson, il faut vérifier l’état de la viande : bœuf ou porc ou du poisson, pour ne pas arriver à une sur-cuisson des recettes. La couleur de votre aliment dépend de la teinture de l’essence de bois. L’essence donnera une teinte rosée à vos viandes, du coup, l’évaluation de la cuisson de la viande sera un peu difficile. Toutefois, avec plus de pratique, l’identification viendra.

Le fonctionnement d’un fumoir

L’utilisation d’un fumoir

Pour fumer du poisson ou de la viande, il faut les exposer avec de la fumée. Ces fumées seront dégagées lors de la combustion lente de certains bois végétaux, notamment les copeaux, les bisquettes et la sciure. Le fumage sera réalisé une fois que les essences du bois naturelles s’introduisent dans les chairs des aliments. Elles apporteront un goût fumé aux aliments. Il existe 2 types de fumage : le fumage à chaud et le fumage à froid. Le fumage à chaud permet de cuire les aliments, tandis que le fumage à froid ne le permet pas.

Le fumage à froid

A la différence du fumage à chaud, le fumage à froid n’a pas besoin de chaleur pour fumer le produit, ce qui ne change pas le goût et la nature des aliments. De ce fait, la chaleur du combustible ne doit pas passer au-dessus de 30 °C. La température idéale doit être maintenue entre 15 à 20 °C. Le but du fumage à froid, c’est de créer de la fumée pour s’introduire dans les chairs d’essence de bois pour donner des arômes aux aliments. Le fumage à froid agit également pour conserver les aliments.

Le fumage à chaud

Quant au fumage à chaud, la cuisson des aliments est à basse température, c’est-à-dire entre 40 et 120 °C. La combustion des coupeaux, ou de bois aromatisés permet d’apporter du goût et de la saveur aux aliments. A la différence du fumage à froid, le fumage à chaud peut être appliqué toute l’année.

Testez le nouveau fumoir portable pour saumon disponible en stock chez Matériel Horeca. Ce dernier est lavable avec de l’eau claire et disponible en acier inoxydable. De plus, ce site propose un service de livraison et chaque produit disponible en stock est en publicité sur notre site. Consultez les avis des experts de chez Matériel-Horeca sur les fumoirs électriques ou au bois.

Source link